Tout propriétaire de mécaboîte doit souscrire une assurance pour circuler sur la voie publique sous peine d’être passible d’une amende de 3750 €. Ceci est une obligation légale, au même titre que le port du casque ou la détention d’un certificat d’immatriculation.

Bien que le sujet ait été traité à maintes reprises, quelques questions demeurent. Faut-il avoir le permis AM / BSR pour assurer une moto 50 cc ? Quand s’assurer ? Où trouver une assurance pas cher ? Quelle formule choisir ? Est-on couvert avec un véhicule débridé ? Nous avons fait le point, suivez le guide !

Assurer une mécaboite : tous les points clés

Doit-on obligatoirement être titulaire du permis AM / BSR pour assurer une moto 50 cc ?

Oui, car comme son nom l’indique, le permis AM (anciennement le Brevet de Sécurité Routière), autorise une personne à conduire un cyclomoteur. Tout cyclomotoriste devra donc en être titulaire avant de pouvoir assurer son véhicule.

Peut-on rouler le premier jour sans assurance ? 

Non, une moto doit être assurée dès lors que vous prenez le guidon qu’il s’agisse d’un véhicule neuf ou d’occasion. Il est indispensable de contacter votre assurance au préalable pour lui communiquer les caractéristiques de votre futur 2-roues. Celle-ci établira un contrat provisoire vous permettant de circuler immédiatement.

Vers quelle assurance se tourner pour payer le moins cher ?

Aucune assurance en particulier. Si vous cherchez les offres les plus intéressantes, utilisez les comparateurs d’assurance 2-roues. Leurs algorithmes détectent les meilleures assurances moto !

Tiers ou tous risques ?

Tout dépend de votre budget et de l’année de votre véhicule. Les formules économiques se limitent à offrir une couverture de type responsabilité civile. Ceci suffit pour circuler avec une mécaboîte en toute légalité.

Les formules dites “au tiers” peuvent, selon les options, vous couvrir en cas de vol et d’incendie. Si votre moto n’est plus toute jeune, limitez vous à l’assurer au tiers.

Les assurances tous risques sont coûteuses et les franchises élevées ; les motos 50 cc étant particulièrement sujettes aux vols. Un contrat tous risques s’avère intéressant pour les modèles neufs et récents. 

Quelle que soit la formule envisagée, prenez le temps de faire des devis et d’en discuter avec les différents conseillers en assurance. Des éléments comme la franchise et les options sont en effet à étudier de près si vous souhaitez éviter les surcoûts inutiles.

Est-on couvert en cas d’accident avec une mécaboîte débridée ?

Non car l’opération consistant à ôter les mécanismes de limitation de puissance d’une moto 50 cc afin d’en augmenter la vitesse est formellement interdite par le code de la route.

Ainsi, même lors d’un accident non responsable, l’expert mandaté pas la compagnie d’assurance pour déterminer le coût d’éventuelles réparations, peut rendre caduque une couverture, même tous risques. Il en est de même pour les moto kitées 70 cc et plus..

Vous voilà maintenant calé sur le sujet. Bonne route au guidon de votre moto !